ce que je veux
Accueil > Economie > Démarrer son activité > Ouvrir un commerce

Ouvrir un commerce

  • Procédure d’ouverture de commerce

    Toute ouverture, réouverture, changement de propriétaire ou d’exploitant d’un établissement accessible au public, extension ou modification de la nature de l’activité commerciale d’un établissement est soumis au règlement de police et doit faire l’objet d’une consultation des services communaux ou de la police locale et cela, préalablement à l’ouverture.

    Il vous faudra contacter :

    Le service de l’urbanisme

    • afin de se procurer le document "Demande d’attestation de sécurité incendie" (à télécharger ci-dessous). Celui-ci devra être complété et joint aux certificats de conformité des installations de chauffage, d’électricité et de gaz (*) délivrés par un organisme agréé, puis remis au service de l’urbanisme de la commune en vue d’envisager la visite du nouvel établissement par un officier technique de prévention de la Zone de Secours Luxembourg. Sur base d’un rapport de la Zone de Secours exempt de remarques, le Bourgmestre délivre alors une attestation de sécurité incendie pour l’établissement, RAPPORT INDISPENSABLE à l’ouverture de celui-ci.
      (*) Ces certificats doivent être datés depuis moins de 2 ans.

    Demande d’attestation de sécurité incendie à télécharger :

    Word - 13.5 ko

    Pour commencer votre commerce du bon pied, il est important d’évaluer l’état énergétique d’une surface commerciale. Le guide Starters & Energie - Commerces de l’UCM vous aidera à évaluer rapidement la qualité du chauffage, de l’éclairage, du bâtiment...

    • afin de s’assurer que vos transformations, constructions, changements d’affectation et/ou pose d’enseigne ne requièrent pas un permis d’urbanisme et soit en conformité au règlement communal sur les enseignes.
      Pour occuper le domaine public avec tables/chaises, windflags, ... il vous faudra aussi une autorisation du Collège Communal. Aussi, nous vous invitons à consulter la rubrique "Règlements/taxes/primes" de ce site.

    Personnes de contact pour les différentes matières communales :
    Sécurité incendie du bâtiment accessible au public/Permis : Mme Michèle Thomas (086/219 820 - michele.thomas@durbuy.be)
    Questions urbanistiques (travaux éventuels, enseignes, ...) : Mme Véronique Rensonnet (086/219 826 - veronique.rensonnet@durbuy.be

    L’Atelier Environnement pour la gestion des déchets.

    L’Agence de Développement Local de la Ville de Durbuy si vous souhaitez que votre activité soit reprise dans le répertoire économique du site Internet de la Ville.
    Elle peut aussi, préalablement, vous aider gratuitement dans la préparation de votre nouveau projet (étude de marché, plan d’affaires, ...). N’hésitez pas à la contacter  !

    Les denrées alimentaires
    JPEG - 12.3 ko

    De plus, toute personne qui exploite un établissement où des denrées alimentaires sont fabriquées, emballées, entreposées, transportées ou mises dans le commerce doit introduire une demande d’ autorisation, d’enregistrement et/ou d’agrément (selon les cas) auprès de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA).

    Cette obligation vaut pour tous les commerces qui vendent des denrées alimentaires et/ou des boissons.

    Conseil : prenez préalablement contact avec un agent de l’AFSCA (061 21 00 60) afin de savoir s’il s’agit, dans votre cas, d’un agrément, d’une autorisation ou d’un enregistrement.

    Pour obtenir l’autorisation, l’entreprise doit :

    - Introduire une demande écrite en deux exemplaires auprès de l’AFSCA, Service Inspection des Denrées alimentaires. (formulaire en ligne ici)
    - Satisfaire à la règlementation sur l’hygiène.
    - Payer une redevance pour la délivrance de l’autorisation qui varie en fonction du type d’activité et du nombre de personnes salariées occupées dans l’établissement.

    L’autorisation est délivrée pour une période de trois ans. Une nouvelle demande doit être introduite au plus tard trois mois avant sa date d’expiration.
    L’Inspection des Denrées alimentaires procède régulièrement à des contrôles pour vérifier si l’entreprise satisfait à la règlementation.
    Site de l’AFSCA

    Débit de boissons
    JPEG - 9.2 ko

    La loi du 7 janvier 2007 stipule que, dorénavant, c’est la Commune (et non plus l’Administration des Douanes et Accises) qui délivre une patente.

    Les documents à fournir pour introduire votre demande d’ouverture d’un débit de boissons fermentées auprès de la commune sont :

    - Un extrait de casier judiciaire du futur débitant ainsi que de toutes les personnes habitant chez lui qui participent ou pourraient participer à l’exploitation du débit + mandataires.
    - Une preuve d’enregistrement à la Banque-Carrefour des Entreprises.
    - Les statuts ou actes de société tels que publiés à l’annexe du Moniteur Belge si le débitant ou le mandataire éventuel est une personne morale.
    - En cas de contrat avec une brasserie, une lettre de celle-ci attestant la désignation du ou des débitant(s) comme préposé(s) contresignée par ce ou ces dernier(s).

    La commune vérifiera également :

    - que le demandeur et les personnes habitant chez lui et pouvant participer à ce débit ne sont pas déchues du droit d’exploiter un débit de boissons par une des exclusions stipulées à l’article 1 des lois coordonnées du 3 avril 1953 (cf. annexe).
    - que le débit de boissons fixe remplit les exigences en matière d’hygiène, c’est-à-dire la hauteur minimum de plafond de minimum 2m75, le cubage de minimum 90m³, l’accessibilité de la voie publique, le chauffage, l’éclairage, la ventilation, les sanitaires et usages domestiques.

    Le débitant pourra ouvrir son débit de boissons dès réception de l’avis positif émanant de la commune. Il devra ensuite se soumettre au paiement de la taxe communale et provinciale sur les débits de boissons.

    Personnes de contact pour les différentes matières communales :
    Casier judiciaire : Mme Catherine Godelaine (086 219 808 - casierjudiciaire@durbuy.be)
    Exigences en matière d’hygiène : Mme Edith Boulanger (086 219 857 - edith.boulanger@durbuy.be)

    Vente d’alcool

    Une autorisation « alcool éthylique et boissons alcoolisées » est indispensable lorsque vous vendez des boissons alcoolisées, quelle que soit la quantité vendue. La demande s’effectue via le formulaire en ligne qui doit être renvoyé complété à dir.reg.da.liege@minfin.fed.be.
    Voir note explicative pour remplir le formulaire.
    La délivrance de ce document est instantanée et gratuite. Sa validité coïncide avec la durée du commerce.

    Direction régionale des douanes et accises de Liège
    CAE, rue de Fragnée 40 à 4000 Liège
    Tél. : 0257 89010 - Fax : 0257 98544
    Personne d e contact : Caroline Adam (caroline.adam@minfin.fed.be)

    Il est nécessaire de rappeler que la vente de boissons spiritueuses aux mineurs de moins de 18 ans est interdite (loi du 24 janvier 1977 relative à la protection de la santé des consommateurs en ce qui concerne les denrées alimentaires et les autres produits, art 6, paragraphe6).

    Diffusion de musique dans votre établissement

    En tant qu’exploitant d’un établissement Horeca ou gérant de magasin, vous utiliserez certainement des œuvres du répertoire représenté par la Sabam. Si c’est le cas, il y a lieu d’introduire une déclaration auprès de celle-ci.
    Sur le site de la Sabam, vous trouverez un module de déclaration en ligne qui vous donne la possibilité, en quelques clics, d’effectuer une simulation tarifaire ou introduire une demande d’autorisation.


    Il est bien entendu que toute personne souhaitant ouvrir un commerce doit, avant tout, respecter les conditions pour exercer une activité indépendante, remplir des formalités d’ordre général (ouvrir un compte à vue, s’inscrire à la BCE, s’identifier à la TVA, s’affilier à une caisse d’assurances sociales et payer des cotisations sociales, ...) et se soumettre à certaines obligations administratives (connaissance de gestion de base, licence, ...).

    Vous trouverez toutes ces informations dans la brochure intitulée « Comment s’installer à son compte ? » éditée par le SPF Economie.

  Durbuy, c'est aussi

Rechercher
Répertoire économique
Nos indépendants
Emploi
Dans la Commune
A vendre/A louer
Pour votre activité
Témoignages
L'ADL est allée à leur rencontre
Newsletters
L’ADL vous informe
Articles de presse
Epinglés pour vous
Facebook
La page de l'ADL
Vos déplacements
La Mobilité